LESISLOMANES



SYMPOSIUM EN ARTS VISUELS AUX ILES-DE-LA-MADELEINE DU 1er AU 21 JUIN 2004    

présenté par le regroupement d'artistes 

André Lapointe

André Lapointe est de prime abord un sculpteur qui pratique la taille directe. Au cours des dernières années, son travail s’approche du land art et il a déjà produit quelques interventions aux Îles-de-la-Madeleine. Si la photographie devient le médium de prédilection afin de pérenniser ses œuvres éphémères, l’objectif ultime du travail d’André Lapointe demeure une forme de réification de la nature, l’amenant à l’état d’objet d’art, à travers diverses modalités d’intervention artistique. Quand il sculpte des arbres en les dépouillant d’une partie de leur feuillage automnal, faisant ainsi des «trous dans les arbres», il vous dira que c’est encore de la taille directe. Pour ce symposium, André Lapointe a déplacé des pierres de grès rouge des côtes de l’Acadie, pour les insérer dans le paysage madelinot. À sa façon, l’artiste apporte une contribution personnelle au dérangement définitif des Acadiens, peuple de la terre venu s’insérer dans le paysage maritime. Les pierres oblongues, polies à souhait comme si elles avaient longtemps roulé dans la mer ont un petit air étrange, ce quelque chose venu d’ailleurs. D’abord installées sur la plage de la Dune-du-Sud où elles formaient une sorte d’empreinte, elles ont été récupérées par les passants qui les ont adoptées. On les retrouvera dorénavant ça et là sur le territoire où elles se marieront avec ces autres pierres choisies qui ornent les jardins des Iles.

(Voir aussi : Monument de sel)

AGRANDIR LA PHOTO

ARTISTES

Veni Vidi Vici