LESISLOMANES



SYMPOSIUM EN ARTS VISUELS AUX ILES-DE-LA-MADELEINE DU 1er AU 21 JUIN 2004    

présenté par le regroupement d'artistes 

Nicolas Dickner

Ce voyageur au long cours qui a parcouru l’Atlas d’un couvert à l’autre, remportait en 2001 le prix Adrienne-Choquette pour son premier recueil de nouvelles L’encyclopédie du petit cercle, où on peut y lire une vue cartographique qui n’est pas que géographie du terrain. La présence de cet écrivain dans le cadre du symposium en arts visuels Les islomanes s’inscrivait dans la perspective d’élargir les pratiques in situ en faisant place à l’écriture. Afin de créer une communauté d’islomanes, Nicolas Dickner a donc réalisé un carnet en ligne (web log) que l’on a pu suivre sur le WEB et au Musée de la mer. Fin observateur du paysage et surtout des gens qui l’habitent, il s’est intéressé à la langue ancrée dans le paysage. Il lui a suffi de regarder de près la carte des Iles pour en découvrir une bonne partie de son histoire géologique et humaine. Il relèvera aussi que «l’humanité ne peut s’empêcher de produire du texte, d’en mettre partout, d’en abandonner dans tous les coins». Il en recueillera donc un chapelet sur des bouts de rivage choisi au hasard. Mais sa plus grande découverte sera l’Île d’Entrée dont les 178 habitants sont les vrais insulaires des Madelinots isolés qu’ils sont non seulement par un bras de mer mais par une langue et une culture différente. En onze chroniques, Nicolas Dickner nous amène en plus sur les ondes courtes de Radio-Marti, dans la Plymouth de Serge ou sur les cartes de Bourgault où le W indique toujours l’Ouest question de ne pas confondre le O avec le zéro.

ARTISTES

Veni Vidi Vici

LE BLOG DE NICOLAS